AccueilNouvellesFrançois: Si le Jubilé ne pioche pas dans notre poche, ce n’est pas un vrai Jubilé. C’est compris ?
Nouvelles

François: Si le Jubilé ne pioche pas dans notre poche, ce n’est pas un vrai Jubilé. C’est compris ?

20 février 2016

Mots: Solidarité, Pénitence, Côte d’Ivoire, Afrique
Proposition concrète du Centre Sanitaire Walé
"La pénitence revêt des expressions très variées, notamment le jeûne, la prière et l’aumône. Parmi d’autres, ces formes de pénitence sont à pratiquer dans la vie quotidienne du chrétien, particulièrement pendant le temps de Carême et le vendredi, temps pénitentiel » (Compendium du Catéchisme de l’Église catholique )


Ce temps de carême, spécialement consacré aux œuvres de charité et de pénitence est à vivre cette année dans le cadre de l’Année de la Miséricorde. C’est dans ce sens que le pape nous a encouragés au partage, lors de l’une de ses dernières audiences. «C’est un jubilé pour se convertir, afin que notre cœur devienne plus grand, plus généreux, davantage fils de Dieu, avec plus d’amour. Je vous dis une chose : si ce désir, si ce jubilé ne pioche pas dans notre poche, ce n’est pas un vrai jubilé. C’est compris ? ”


À l’instar du saint-père, nous voulons partager avec nos frères, qui ont tant besoin de notre aide, « nous ouvrir courageusement au partage. Voilà la miséricorde ».
Aussi proposons-nous ici à nos lecteurs de s’intéresser au Centre de Santé Walé, projet que saint Josémaria encouragea en Côte d’Ivoire.
On estime que plus de 80.000 enfants de moins de cinq ans meurent tous les ans en Côte d’Ivoire à cause de maladies qui pourraient être enrayées si les conditions alimentaires et hygiéniques étaient meilleures.
La malaria est la principale cause de mortalité avec les infections gastro-intestinales et respiratoires. Ignorer l’hygiène et l’alimentation pèse très lourd sur la santé des populations.
Par ailleurs la qualité de la formation professionnelle du personnel de santé doit être assurée en permanence.
L’objectif de notre appel est donc d’aider le Centre de Santé Walé, à Yamoussoukro, qui, depuis dix ans, s’investit dans des soins de qualité, auprès d’une population aux ressources précaires, afin de réduire le nombre de maladies provoquées par le manque d’hygiène et par la malnutrition.




Cette aide peut être apportée à travers Harambee en cliquant sur ce link.