AccueilNouvellesSaint Josémaria dans une bibliothèque digitale arménienne
Nouvelles

Saint Josémaria dans une bibliothèque digitale arménienne

9 décembre 2008

Mots: Aimer le monde passionnément, Livres, Saint Rosaire
Mashtoz Vahe Lazaryan est le responsable de la maison d’édition “Au service de l’Arménie chrétienne » et du site web www.mashtoz.org consulté par tous les Arméniens du monde. Récemment il a inclus Chemin de Croix et l’homélie « Aimer le monde passionnément » traductions arméniennes des ouvrages de saint Josémaria.

Ce site web, qui concerne-t-il ?
Il s’agit essentiellement d’une bibliothèque digitale, d’un service gratuit aux visiteurs de livres de spiritualité et de matériel pour la catéchèse chrétienne. Il est en ligne depuis avril 2004 et tous les mois il est visité par des milliers de personnes de tous les pays où il y a des communautés arméniennes. La plupart des visiteurs sont des prêtres, des religieux et des professeurs de religion, aussi bien catholiques que protestants. Quant aux membres de la rédaction, ils sont tous catholiques et travaillent en collaboration avec le diocèse des Arméniens catholiques d’Europe de l’Est.

Pourquoi avez- vous traduit à l’arménien les ouvrages de saint Josémaria ?
Cela faisait longtemps que nous souhaitions publier sur notre site un texte de Chemin de Croix, différent des chemins traditionnels mais avec un contenu propice à la méditation. Nous avons choisi celui de saint Josémaria, dès que nous avons lu.
Avec l’aide de la Fondation Studium, nous avons pu non seulement publier la première traduction à l’arménien dans la bibliothèque digitale, mais aussi l’imprimer et la distribuer dans nos paroisses en Arménie, en Géorgie, au Nagorno-Karabagh, en Russie et en Ukraine.
Ce texte a été consulté des milliers de fois par des internautes du monde entier.
Nous avons ensuite traduit l’homélie « Aimer le monde passionnément » dont déjà le titre renvoie à un exposé complet du message de saint Josémaria.
Puis nous avons édité Saint Rosaire et ses deux homélies sur la prière afin de faire connaître aux fidèles arméniens son message de contemplation chrétienne dans le monde, déjà devenu très familier pour moi.

À votre avis, saint Josémaria a-t-il une prise sur les catholiques arméniens?
Il est l’un des plus grands maîtres de vie spirituelle de notre temps, spécialement pour les laïcs qui sont son « point fort ». Au fil des siècles, l’Évangile du Christ est toujours le même et le Saint-Esprit, dans sa Bonté Divine, aime choisir des personnes qui à toutes les époques permettent de comprendre et d’assimiler les chemins de l’esprit aux hommes de leur temps. Saint Josémaria est l’un de ces frères du Christ et de l’humanité qui aide tout le monde et peut en aider encore davantage à chercher le chemin du retour à la maison du Père.
Je vous remercie de tout cœur et avec mes vœux les plus cordiaux, je vous demande aussi l’aide de votre prière.

En Arménie, le patriarcat catholique des Arméniens de l’Est a édité cinq mille exemplaires de l’homélie du fondateur de l’Opus Dei “Aimer le monde passionnément”, cinq mille autres de Saint Rosaire et de deux homélies (Vie de Prière et Vers la Sainteté), publiées en un seul volume intitulé « Dans l’intimité avec Dieu »