AccueilTémoignages
Témoignages

Toujours droit devant

Joyce Waweru, commerçante, Limuru, Kénya

1 janvier 2009

C’est l’amour de la joie, l’importance du travail bien fait et tout ce qui concerne le salut de mon âme que j’ai retenus dans les enseignements de Josémaria. Tout cela m’a conduit à être plus assidue au travail, unie à mon mari. De ce fait, je sais que nous ne reculerons jamais, et que nous irons toujours droit devant dans notre vie de couple.

Renouveau chrétien de toute ma famille

Irene de Santos, artisan, San Antonio Aguas Calientes, Guatemala

1 janvier 2009

J’ai connu l’Opus Dei grâce à une lettre de l’école d’hôtellerie Zunil adressée à l’école du village. Ma fille Mirna fut intéressée par ces études. Nous sommes allées voir, l’école nous a plu et elle a décidé de s’y inscrire.

[lire la suite...]

Redécouvrir une vie d’amitié avec Dieu

James Burfitt, professeur, Sidney, Australie

1 janvier 2009

Je suis né dans une famille catholique. L’Opus Dei que je connaissais depuis ma jeunesse ne m’avait pas trop attiré. J’avais déjà commencé à travailler quand, grâce à mon frère, j’ai pu faire une retraite spirituelle.

[lire la suite...]

Cadre dans une entreprise familiale

Cecilia Royals, Presidente del NIW (Institut National de la Femme), mère de famille aux États-Unis

1 janvier 2009

Mariée et mère de huit enfants dont deux trisomiques, présidente du NIW (Institut National de la femme), Mrs Royals a participé aux conférences des Nations Unies, fait des exposés au Département des Relations Internationales du Sénat des Etats-Unis et devant les Comités du Congrès. Elle est une intervenante assidue dans les nombreuses conférences internationales sur la femme, la famille, l’éducation et la société.

[lire la suite...]

Époux et père de famille, j’ai aussi une vocation

Joe Keefler, ingénieur informaticien, marié et père de famille, Stowe, Massachussets, USA

1 janvier 2009

Joe Keefler joue au foot pour gagner. Il n’est pas spécialement doué, amateur il n’est donc pas rémunéré, mais il joue comme il vit au quotidien : il met tout son cœur à ses activités pour les offrir à Dieu.

[lire la suite...]

Un but pour Dieu

Ignacio Gonzalez

1 janvier 2009

Je joué au foot pratiquement depuis que j’ai appris à marcher. C’est mon père qui m’y a vivement encouragé : il est fana de foot et très sportif. J’ai participé aux concours de baby-foot du Club Sitio et au championnat inter lycées, sous les couleurs de Monte VI, l’institut d’enseignement où j’ai fait mes études secondaires. J’ai toujours été emballé par le foot et en 1992, j’ai posé ma candidature à Danubio : le club m’a fiché et dès 93 j’ai commencé à jouer en 7ème division.

[lire la suite...]

Dieu a changé ma vie

Femme chauffeur de taxi à Taipeh

1 janvier 2009

Parmi tous mes passagers d’hier, une dame a attiré mon attention : elle était catholique. Dès qu’elle a pris mon taxi, elle a repéré l’image de la Sainte Vierge que j’ai toujours avec moi et elle m’a demandé : vous êtes catholique?

[lire la suite...]

J’ai finalement trouvé le bonheur

Irina Sapronova, professeur de russe à l’université nationale du Kazakhstan

1 janvier 2009

Je suis de la génération de ceux qui ont vécu leur enfance, leur jeunesse et leur maturité entre 1960 et 1990, sous le régime soviétique.

Afin de bien comprendre ma génération (et pas seulement la mienne), il faut savoir qu’on nous avait enlevé toute possibilité de connaître Dieu, d’être avec lui et de croire en lui.

[lire la suite...]

Dieu me prenait par la main changea pas mal les choses

Gustavo Calvo, Jockey, architecte et peintre

1 janvier 2009

J’ai voué une grande partie de ma vie au monde envoûtant des chevaux. Dès l’âge de dix ans, je me suis consacré au dressage, j’ai participé aux concours hippiques nationaux et internationaux, dans les trois disciplines olympiques (dressage, saut d’obstacles et cross), professeur d’équitation, j’ai préparé des jockeys aux concours.

[lire la suite...]

Dieu est plus généreux que nous

Alvaro Vidal, informaticien chez un grossiste, Uruguay

1 janvier 2009

Je travaille chez un grossiste et suis responsable de l’informatique et de la comptabilité. Marié depuis vingt-cinq ans, je mène de front cette activité avec celle de père de famille de dix enfants : sept filles et trois garçons. L’aînée de mes filles est mariée, je suis donc grand- père alors que mon benjamin n’a que cinq ans. Nous étions encore plus nombreux chez mes parents puisque j’ai 11 frères — une équipe de foot, à eux seuls, à Peñarol — et une sœur.

[lire la suite...]

Grâce à un film

Vickie Amulega, professeur et mère de famille, Nairobi, Kenya

1 janvier 2009

Il est 18 h.35. Je rentre chez moi en réfléchissant à ce que je vais vous écrire. Sur le seuil de ma porte, je fouille dans mon sac pour y trouver la clé. Un regard au fond du jardin : je réalise que mon linge est encore étendu…

[lire la suite...]

Je suis la fenêtre de mes enfants

Li-hsien Lin, mère de deux enfants autistes, Taipeh

1 janvier 2009

Yi-yun, ma troisième, est née le 6 janvier, en la fête de l’Épiphanie. Nous avions les yeux rivés sur elle, ses sœurs surtout la regardaient toutes étonnées. Lorsqu’elle avait quatre mois nous avons braqué sur elle notre appareil photo pour la prendre lorsqu’elle avalait son premier morceau. Tout à coup, elle fixa son regard sur un point et s’arrêta de respirer. Une minute après, elle reprit souffle, comme si de rien n’était. À l’hôpital, on ne trouva rien de spécial. Cependant, à la sortie de cet établissement, la même chose se produisit. Elle fut internée en soins intensifs et le docteur diagnostiqua une épilepsie.

[lire la suite...]

D’Indonésie

Une dévotion universelle

1 janvier 2009

À Noël, je suis allé en Indonésie pour les quatre-vingts ans de ma mère. La célébration de cet anniversaire fut comme « une retraite spirituelle en famille » : Messe, causeries d’un prêtre, chants et prières se sont échelonnés deux jours durant. Nous étions ainsi réunis dans un centre de retraites spirituelles, perdu dans les montagnes. J’ai eu la joie d’apprendre que pendant ma longue absence beaucoup de personnes de ma famille étaient devenues catholiques. Je ne sais où ni quand, mais c’était le cas de mes cousins avec toute leur famille, des beaux-frères de mes sœurs, etc. C’est là où j’ai aussi rencontré un vieux prêtre polonais (SVD : missionnaire du Verbe Divin) qui est en Indonésie depuis 42 ans. Il vouait une profonde admiration à saint Josémaria et à l’Opus Dei mais n’avait jamais rencontré quelqu’un de l’Œuvre parce qu’il habite un endroit reculé à l’est de l’Indonésie, dans un coin perdu qui, n’ayant pas une bonne ligne téléphonique, ne saurait avoir ni internet, ni le reste. Il m’a posé plein de questions sur l’Opus Dei et m’a remis beaucoup de petits livrets qu’il avait écrits en Bahasa Indonesia (la langue d’Indonésie) sur la Sainte Vierge, le Sacré-Cœur, les Anges, les prières etc. J’ai commencé à les lire et, à mon grand étonnement, j’ai trouvé, dans ces ouvrages, beaucoup de phrases et de citations de Chemin, Jalan, en Bahasa.

Le merveilleux cadeau de la vie

Wendy O'Bar, mere de famille, Houston, USA

1 janvier 2009

Vince et habitent Houston avec leurs trois enfants. Vince est un commercial qui profite de son temps pour en consacrer le plus possible à ses enfants, jouer au basket avec ses amis, se désaltérer avec une bonne bière fraîche. Wendy dit d'elle-même qu'elle est la « secrétaire de l'intérieur » de la « Demeure O'Bar » et prend soin de ses enfants à temps complet. Lorsqu'on visite leur maison gaie et accueillante, on ne peut se douter des souffrances ce que cette famille a endurées ces dernières années. Ils ont eu cinq enfants mais deux sont morts peu à près la naissance à cause d'un grave problème génétique. Avec une grande confiance en Dieu, Vince et Wendy sont parvenus à considérer ces tragédies comme une chance pour grandir ensemble et apprécier le merveilleux cadeau de la vie.

[lire la suite...]

Tout a changé sans que rien ne change

Gustavo Calvo, Jockey, architecte et peintre

1 janvier 2009

J’ai vécu une grande partie de ma vie dans le monde envoûtant des chevaux. Dès l’âge de dix ans, je me suis consacré au dressage, j’ai participé aux concours hippiques nationaux et internationaux, dans les trois disciplines olympiques (dressage, saut d’obstacles et cross), professeur d’équitation, j’ai préparé des jockeys aux concours.

[lire la suite...]