AccueilTémoignages
Témoignages

Un prêtre “anti-crise”

Antonio Cobo, prêtre diocésain à Alméria, Espagne.

Almería, 9 juillet 2012

Nous allons célébrer la fête de Saint Josémaria, prêtre anti-crise, le 26 juin prochain. Quand je parle aux enfants, aux adultes, des saints qui trônent sur les murs de ma paroisse, je souligne les caractéristiques de la vie de chacun. Pour le bienheureux Diego Ventaja, martyr, je leur dis qu’il est mort en pardonnant à ceux qui le fusillaient. Quant à la bienheureuse Teresa de Calcutta, j’évoque son service affectueux aux lépreux et aux malades du sida. Le bienheureux Jean-Paul II, avait un tel amour pour tout le monde qu’il est allé embrasser en prison celui qui avait essayé de le tuer. Et quand je suis devant le tableau de saint Josémaria Escriva, je pense à ce qui me frappe toujours : la façon qu’il avait de vivre chaque instant et chaque circonstance de sa vie ordinaire de "prêtre de base" avec la nouveauté de celui qui, est infiniment amoureux de Dieu et de tous ceux qui l’entourent et qu’il voulait sanctifier tout ce qu’il faisait, aussi petit fût-il, pour l’offrir à Dieu.

[lire la suite...]

Grâce à un petit dépliant

Eloisa Canedo Sánchez, Ecatepec (Mexique)

9 juillet 2012

En 2001, mon frère eut l’occasion, dans son entreprise de recevoir quelqu’un qui lui remit un petit dépliant. Il n’en fit pas grand cas, mais il me le remit à son tour en arrivant chez nous.

[lire la suite...]

Je te l’avais bien dit ! Nettoyeur d’immeuble à Buenos Aires

P. M. C., Buenos Aires

30 mai 2012

Cette histoire a démarré il y a six ans. À cette époque-là, je travaillais à trois cents mètres de chez moi et je passais tous les jours devant les mêmes immeubles. Je disais « bonjour » ou « bonsoir » à chacun des employés qui faisaient leur travail à l’entrée. L’un d’entre eux ne me répondait jamais. Je me suis dit que je ne le saluerais plus mais j’ai pensé qu’à ma place saint Josémaria l’aurait toujours fait, pour le mettre dans sa poche. J’ai donc choisi de « le saluer » en y ajoutant une prière chaque fois que je passerais devant son immeuble.

[lire la suite...]

Un cri pour la liberté

Mariano Fazio, vicaire de l’Opus Dei en Argentine

Argentina, 29 mai 2012

Voici des extraits de l’article que mgr Mariano Fazio a publié dans El Liberal, de Santiago del Estero. Avec des propos de saint Josémaria, il encourage les chrétiens à apprécier le trésor de la liberté et à y trouver la voie pour inspirer tous les cœurs en ces temps.

[lire la suite...]

J’ai un ange à mes côtés. Ce fardeau n’est pas lourd

Je suis Isabel Merino. Je fais partie de l’Opus Dei depuis 25 ans, je suis mariée et j’ai quatre enfants.

7 décembre 2011

Mon petit dernier est né le 13 avril 2008. Ma grossesse compliquée fut suivie dans une unité à haut risque. L’une des écographies avait montré que notre enfant avait une cardiopathie sévère. Nous savions au départ qu’il n’avait que 50% de chances d’être normal et un autre 50% de naître avec un syndrome quelconque.

[lire la suite...]

Bohémien sans laisser-aller

Miguel Aranguren, romancier et père de quatre enfants

28 novembre 2011

Écrivain, chroniqueur, marié, quatre enfants, j’exerce le très beau métier de conteur d’histoires. J’ai eu la chance de naître dans un foyer chrétien très naturellement imprégné du message de saint Josémaria. « Très naturellement », vous dis-je, car mes parents, loin de toute théorie, interprétaient le message de la sainteté dans leur vie au quotidien.

[lire la suite...]

Du riz blanc et du “molé” au poulet

On fête avec du « molé » Mes parents ont 90 et 95 ans. Ils vivent dans un petit hameau mexicain. Nous sommes cinq frères et sœurs de l’Opus Dei et mes parents sont très dévots de saint Josémaria.

S. M. (Mexico), 8 novembre 2011

Mis parents ont 90 et 95 ans. Ils vivent dans un petit hameau mexicain. Nous sommes cinq frères et sœurs de l’Opus Dei et mes parents sont très dévots de saint Josémaria.

[lire la suite...]

Au cœur d’une bibliothèque

Sophie Mégevand, Fribourg (Suisse).

20 octobre 2011

Le monde des bibliothèques: un réseau de relations humaines dans lequel Dieu a sa place
Quand je dis que je suis bibliothécaire, très souvent les gens me disent: "Quelle chance: tu lis sûrement beaucoup!" S'il est vrai qu'un nombre très élevé de livres passent par mes mains, je n'ai à vrai dire pas le temps de les lire plus qu'en diagonale. C'est d'ailleurs ce qui est requis dans mon métier pour être en mesure de cataloguer les ouvrages et d'en décrire le contenu au moyen de quelques mots-clés à un rythme soutenu.

[lire la suite...]

Notre vie se simplifie dès que nous prions

Zhonghua Wang, de Pékin, fait des études en Allemagne

12 septembre 2011

Zhonghua Wang qui est de Pékin, fait des études en Allemagne, et évoque ici son parcours jusqu’au baptême reçu le Samedi Saint 2011, des mains du pape Benoît XVI.

[lire la suite...]

Que faire pour partager ces moments avec les autres?

Lety Garay, maîtresse de maison mexicaine, nous rapporte comment elle a fait pour diffuser le message de Saint Josémaria

Guadalajara, Mexique, 29 août 2011

Je suis une femme au foyer comblée : mon mari, deux magnifiques enfants et désormais grand-mère d´une très jolie petite fille.
Ce fut mon aîné, tendrement surnommé Tochin avant qu´il ne parte au Ciel en bas âge, qui me permit de faire la connaissance de Saint Josémaria Escriva de Balaguer.

[lire la suite...]

Comment être saint dans la vie quotidienne

Wie Zhang est chinoise, elle étudie en Allemagne

18 août 2011

Pour Wei le message de saint Josémaria est un chemin pour tant d’hommes et de femmes qui cherchent Dieu, au cœur de la société, comme tout un chacun, et à être chaque jour un petit peu meilleur.

[lire la suite...]

Saint Josémaria, quelqu’un d’épanoui

Małgorzata Burta, de Siedlce, en Pologne, est professeur de philologie polonaise à l’université.

Siedlce, Polonia, 26 juillet 2011

C’est grâce à une amie que j’ai connu le message de saint Josémaria avant sa béatification, au centre de l’Opus Dei, rue Piekna, à Varsovie. J’admirais la vie engagée de cette amie qui m’intriguait un peu. J’étais professeur de Polonais langue étrangère et elle était mon élève. C’est comme cela que je suis arrivée chez elle dans ce centre. Elle travaillait avec acharnement et sans se laisser décourager par les difficultés de la grammaire. Elle arrivait à maîtriser la phonétique de notre langue. Au fond, c’était moi qui étais plutôt à son école puisqu’elle m’apprenait à travailler consciencieusement, avec ponctualité, beaucoup d’assiduité et très généreusement.

[lire la suite...]

Une foi dynamique

Le message de saint Josémaria Escriva et l'Opus Dei par un expert en media et communication

5 mars 2011

Nic Sulsky est producteur. À l’occasion de son travail comme expert en médias et communications pour l’Opus Dei en 2006, il a été frappé par l’appel de saint Josémaria à vivre une foi dynamique, capable d’imprégner chaque action de la journée.

[lire la suite...]

Ma passion et saint Josémaria

La musique est devenue un peu moins une drogue pour moi

Canada, 25 février 2011

Premier violoncelle de l’Orchestre symphonique de Kitchener, John se passionne pour son travail. Il pourrait y passer tout son temps. Le message de saint Josémaria lui a fait découvrir comment équilibrer harmonieusement les différents aspects de sa vie.

[lire la suite...]

La maladie? Une occasion de s’approcher de Dieu

Chikaodili Rosemary Nnoli, coopératrice de l’Opus Dei à Anambra, état du Nigéria

21 février 2011

J’ai connu Opus Dei lorsque je faisais mes études d’infirmière. J’avais toujours été attirée par la sérénité que l’on tire d’une formation chrétienne et par le message de saint Josémaria que reflétaient les personnes que je connaissais.

[lire la suite...]